La mairie

En 2017, nous avons compensé au mieux l’interdiction d’utiliser les désherbants par l’embauche, à coût réduit, de trois agents en contrat aidé de 20 heures et l’externalisation du fauchage de nos chemins et fossés à une entreprise.


Les contrats aidés n’étant plus reconduits, nous n’avons pas les moyens budgétaires d’augmenter nos coûts de fonctionnement en espaces verts de près de 50 000 €.


Cependant, l’entretien des voiries publiques est une nécessité évidente pour maintenir notre commune en état. Cet entretien est l’affaire de tous dans la démarche zéro produits phytosanitaires que nous impose la loi Labbé du 17/08/2015.


En conséquence, un arrêté municipal prévoit que chaque habitant de la commune doit participer à l’effort collectif d’entretien en maintenant sa partie de trottoir, sa bordure de clôture ou son caniveau en bon état de propreté.

 

télécharger l'arrêté


L’activité des agents municipaux du service entretien sera réorientée sur les espaces collectifs, étant donné l’ampleur de la tâche résultant des nouvelles décisions réglementaires.
Cet arrêté, reprécise également les obligations à respecter en matière de traitement des ordures ménagères et des containers, d’évacuation des eaux pluviales, de déneigement ou verglas, de végétalisation des pieds de murs, de déjections canines, d’entretien des végétaux de taille des haies, d’interdiction des feux de branches et autres matières.


Nous comptons sur le sens civique des habitants pour respecter ces dispositions.

Haut de page